Qu'est-ce qui caractérise l'oracle de Belline ?
L'oracle de Belline est un outil de divination par la cartomancie destiné à répondre à des questions précises posées par les personnes venant consulter un devin sur leur avenir.

Il consiste en un jeu de 53 cartes dont 49 représentant 7 fois les 7 planètes connues dans l'Antiquité, soit le Soleil, la Lune, Mars, Mercure, Jupiter, Vénus et Saturne. À ces cartes viennent s'ajouter 4 cartes uniques sur lesquelles est écrit le nom d'Edmond, mage créateur de l'oracle. Ce sont :
  • La carte n° 1 « la clef » ou « la destinée »
  • La carte n° 2 « l'étoile de la femme » : elle représentera la consultante ou une femme proche de la personne qui consulte
  • La carte n° 3 ou « l'étoile de l'homme » : elle représentera le consultant ou un homme proche de la personne qui consulte
  • La carte n° 4 « la nativité ».

Ces cartes servent à résumer une situation. Belline indique plusieurs façons de s'y prendre mais la plus classique consiste à disposer cinq cartes en croix. Les cartes placées horizontalement décrivent ce qui est et les cartes placées verticalement prédisent ce qui sera.

Comment se sert-on de l'oracle de Belline ?

Le devin bat les cartes et demande au consultant de couper le paquet de la main gauche, celle-ci étant la plus intuitive. Si une personne entend consulter l'oracle pour son propre compte, elle coupe elle-même le paquet.

Puis le devin tire les cartes et les place ainsi :
  • La première carte tirée à sa gauche, place du positif. Elle décrit les possibilités, les aptitudes du consultant ainsi que l'aide sur laquelle il peut compter.
  • La 2e carte tirée à sa droite, place du négatif. À l'inverse de la précédente, elle décrit les faiblesses, les mauvais choix, tout ce qui entoure le consultant et qui peut lui être défavorable.
  • La 3e carte tirée au milieu des deux autres, mais au-dessus de la ligne qu'elles forment. C'est la carte qui prédit la voie que doit suivre le consultant.
  • La 4e carte tirée au milieu mais au-dessous de la ligne. C'est la carte qui prédit le résultat de l'action pour laquelle la personne consulte.
  • La 5e carte tirée se place au centre des quatre autres. Elle synthétise la prédiction selon l'intuition et l'expérience du devin.

Comment est né l'oracle de Belline ?

L'Oracle de Belline porte le nom du voyant qui l'a fait connaître dans les années 1950. Il exerçait 45, rue Fontaine à Paris et disait avoir découvert le dessin des cartes de l'oracle dans un cahier hérité d'une consœur qui disait le tenir du mage Edmond. Ce mage Edmond est connu pour avoir été un élève de la « sibylle du faubourg Saint-Germain » soit mademoiselle Lenormand (1772 – 1843) voyante quasiment attitrée de Joséphine de Beauharnais. Le mage Edmond aurait en son temps prédit les carrières de Victor Hugo et d'Alexandre Dumas alors qu'ils n'étaient que de pauvres petits écrivassiers.
Ce serait donc le mage Edmond, autrement dit Jules Charles Ernest Billaudot (1829 – 1881), qui aurait mis au point l'oracle et dessiné les cartes au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle. Il se serait inspiré pour ce faire, à la fois du jeu d'Etteilla et du tarot de Marseille. Il n'aurait pas vraiment donné de consignes précises pour utiliser son oracle se fiant à l'inspiration des devins expérimentés qui l'utiliseraient.
Si les 4 cartes uniques portent bien le nom d'Edmond, c'est bien Belline qui s'est approprié l'oracle.


commentaires (0)

laisser un commentaire



* Champs obligatoires


Rss Suivez le fil RSS du blog
Rss ok