• Poser une question gratuite à un médium
  • Nos voyants vous rappellent
  • Tchater avec nos voyants
2 septembre 2020

Garder les yeux grands ouverts

Ce sera à 10° 12 dans le signe du Poissons que la Pleine Lune marquera ses pas le 2 septembre 2020 à 7 h 23. La mauvaise influence de l’étoile Algol sera atténuée puisqu’elle n’aura que très peu de visibilité. Il faudra néanmoins se méfier des excès tant au niveau émotionnel que décisionnel. D’autant plus qu’en se rapprochant de Neptune, la tentation sera grande à se laisser glisser vers le berceau des rêves.

Sortir des illusions

En analogie avec la maison XII de par sa position dans le signe Poisson, douzième signe du zodiaque, cette Pleine Lune nommée également Lune de la moisson ou Lune de la récolte invitera à faire le point avec lucidité sur ce que l’on a semé, sur ce que l’on souhaite engranger et comptabiliser ce que l’on pourra être à même d’obtenir. Mercure en signe Vierge y veillera et grâce à son trigone à Saturne, il sera tout à fait possible d’établir un audit clair sur ses projets et faire en sorte qu’ils s’accordent avec la longue durée. Regarder les choses telles qu’elles seront et non telles qu’on voudrait qu’elles soient est le gage de concrétiser un désir en se débarrassant des chimères.

Se serrer les coudes

L’opposition Vénus/Saturne accentuera une solitude intérieure, mais aussi des peurs du lendemain sur le confort matériel. Placée dans l’axe Cancer/Capricorne, elle ravivera le besoin d’appartenance à un clan, à se rapprocher de ceux avec qui on se sent bien et en sécurité. Mais elle aura le bon goût de rapprocher les âmes esseulées en leur assurant qu’il suffit d’ouvrir son cœur pour que l’amour s’invite sur des lendemains prometteurs. Cette Pleine Lune en formant un sextile à Uranus proposera de se connecter avec la nature, sans oublier qu’en se tenant la main, on est plus forts à plusieurs que tout seul. Son message est qu’il faudra travailler plutôt sur sa paix intérieure avant de s’occuper de celle du monde.