25 juin 2022

L’interprétation d’un thème astral : la signification du Soleil

Le Soleil est l’astre central de notre système solaire, la source de toute lumière et de toute vie. Pour cela il a souvent été utilisé comme représentation de Dieu dans la plupart des civilisations anciennes, Ra chez les Égyptiens, Belenos-Lug chez les Celtes, Mithra et jusqu’au Christ dont la biographie est en étroite analogie avec la course annuelle solaire : naissance au solstice d’hiver le 25 décembre, crucifixion et résurrection lors de l’équinoxe de printemps, quand le soleil ascendant croise l’équateur céleste, formant une croix, et que la nature « ressuscite ». Nous pourrions également citer Samson dans l’Ancien Testament dont la puissance réside dans la longueur des cheveux (rayons solaires qui croissent et décroissent) ainsi qu’Hercule dont les douze travaux représentent le passage du soleil dans les 12 signes du zodiaque, Hercule dont un des avatars est Gargantua dont la présence état entre autres signalé près du mont Saint-Michel, encore appelé Tombelaine, la tombe de Belenos, là où se couche le soleil.

L’idéogramme du Soleil est un cercle avec un point au centre. Il s’agit du point immuable, de l’origine d’où part toute manifestation et où elle retourne. Le cercle représente l’expansion de ce point qui s’élargit à l’infini. C’est le passage de l’unité primordiale au multiple. Le cercle est également le symbole de l’Esprit et le point, en son centre représente la conscience supérieure, le Soi.

En astrologie donc, le Soleil représente le principe de conscience et l’Esprit, de même que la vitalité de l’individu, sa force de volonté. Il est encore le principe masculin fécondateur, le père, le Dieu intérieur et extérieur. Dans le thème astral, il indique notre personnalité de base, renforcée, ou modifiée par les autres planètes, le noyau profond de notre être alors que l’ascendant représente plutôt notre personnalité extérieure. C’est le signe solaire, le plus généralement connu de tous en fonction de son mois de naissance. Il indique aussi notre créativité, l’affirmation de notre moi ainsi que nos chances de réussite et de bonheur. Le Soleil montre encore quels sont les points sensibles de notre corps, plus vulnérables aux maladies ainsi que l’époux, le patron et notre animal ou part masculine (que l’on soit homme ou femme).

Analogies du Soleil :

Signe : Lion

Maison : V (amour, enfants, plaisirs)

Métal : Or

Couleur : jaune

Parties du corps : Cœur, dos

Mots-clés : amour, lumière, jour, vitalité, santé, création, paternité, puissance, souveraineté, chaleur, Feu, Ego, briller.

Le Soleil en signes :

Bélier : impulsivité, initiative, franchise, violence parfois.

Taureau : détermination, travailleur, patience, possessivité.

Gémeaux : curiosité, agilité mentale, souplesse d’esprit, mais aussi dispersion, mensonge.

Cancer ; sensibilité, émotivité voire vulnérabilité, caractère changeant, voire lunatique, attachement au passé, à la famille.

Lion : affirmation de soi, caractère passionné et théâtral, générosité, créativité parfois hautaine et autoritaire, égocentrisme.

Vierge : caractère réservé, méticuleux, perfectionniste, parfois trop analytique et cérébral.

Balance : diplomatie, caractère sociable et conciliant, romantisme, goût pour l’harmonie et la beauté parfois narcissisme et indécision.

Scorpion : caractère intense et passionné, volonté puissante, esprit pénétrant, mais aussi vindicatif, destructeur, jaloux.

Sagittaire : optimisme, tolérance, amour des voyages et de la liberté, épicurisme parfois indiscipline et arrogance.

Capricorne : rigueur, ambition, persévérance, mais aussi parfois manque de sensibilité, rigorisme, conformisme

Verseau : idéalisme, anticonformisme, humanisme, mais aussi parfois excentricité poussée, caractère rebelle.

Poissons : sensibilité, compassion, dévotion à autrui, imagination, mais aussi fuite de la réalité, crédulité, manque d’esprit pratique.

Le Soleil en maisons :

Maison I : Besoin de briller, de commander, enthousiasme et fierté.

Maison II : réussite financière et économique, parfois dépenses exagérées.

Maison III : esprit brillant, intellect développé, très bonne communication pouvant donner un enseignant, un conférencier ou écrivain.

Maison IV : affirmation au sein du foyer, de la famille, réussite dans l’immobilier ou en fin de vie, rivalités familiales, opposition au père.

Maison V : bonheur en amour, attrait pour les plaisirs, le luxe, sens aigu de la paternité, réussite dans le domaine de la création artistique, parfois vie dissolue.

Maison VI : grande force de travail, résistance, parfois soucis d’ordre cardiaques, palpitations.

Maison VII : réussite par mariage ou association, conjoint occupant une position sociale élevée, parfois infidélités.

Maison VIII : libido particulièrement puissante, richesse par héritage, grande capacité de résiliance, renaissance après le chaos.

Maison IX : Aspiration à la spiritualité, la philosophie ou la religion. Réussite par les voyages, à l’étranger ou encore par études universitaires, parfois sectarisme ou fondamentalisme.

Maison X : Reconnaissance professionnelle et ascension sociale, poste à haute responsabilité, parents prestigieux ou ayant une position sociale élevée.

Maison XI : Réalisation des projets, rayonnement au sein d’un groupe d’amis ou d’associations, de partis, parfois projets trop extravagants, prise de pouvoir au sein d’un groupe.

Maison XII : sacrifice de soi, psychanalyse, facultés psychiques, ennemis puissants.

Contactez-nous

Une remarque, une observation sur cette nouvelle version ?
N'hésitez pas à nous la communiquer afin que nous puissions améliorer encore et encore votre expérience utilisateur.