• Poser une question gratuite à un médium
  • Nos voyants vous rappellent
  • Tchater avec nos voyants
13 avril 2015

Vénus, Saturne, Neptune : un drôle de cocktail planétaire

Du 15 au 18 avril, Vénus, Saturne et Neptune formeront toutes les trois des aspects dissonants : Vénus en Gémeaux sera opposée à Saturne en Sagittaire et carrée à Neptune en Poissons, alors que Saturne et Neptune seront elles-mêmes en carré.
Autant dire que la conjoncture ne sera pas des plus épanouissantes et que personne n’en tirera un quelconque bénéfice. Chacun ressentira, à un niveau ou à un autre, ce qu’il se passe dans le ciel.

À titre collectif

Il faudra envisager pour nos sociétés un besoin de se recroqueviller sur elles-mêmes durant ces quelques jours. Sans doute une aspiration à faire le point, accompagnée d’une envie de penser à soi, à son avenir et à ses intérêts et redéfinir leurs priorités sociales, politiques et philosophiques. Même si rien de tangible n’en ressort durant cette période, il y a des chances pour que les désirs et les plans se structurent afin de voir le jour un peu plus tard.
Il se pourrait que beaucoup de pourparlers, négociations et même certaines promesses tombent à l’eau. Les gouvernements n’hésiteront pas à se rétracter par rapport à des projets qui étaient jusque-là tenus pour sûr. Beaucoup d’entre eux hésiteront entre adopter de nouvelles mesures, ou bien de retourner vers un ancien mode de fonctionnement, qu’ils estimeront – à tort – pas si mauvais que ça.

À titre individuel

Les signes les plus concernés par ces aspects seront les Gémeaux, Vierge, Sagittaire et Poissons – et principalement ceux du début du premier décan de chaque signe.
Ils auront l’impression que la vie ralentit autour d’eux, avec à la fois un besoin d’isolement et, en même temps, une appréhension de cette mise en retrait. Une impression d’insatisfaction sentimentale fera surface, avec la constatation que ce qui les rendait heureux et faisait leur bonheur ne les satisfait plus. Ils auront plus d’exigences, accompagnées d’une recherche de douceur, mais sans savoir précisément ni comment, ni quand, ni pourquoi (du moins pour le moment). Car l’imagination sera quelque peu bridée durant quatre jours. Il leur est conseillé de limiter autant que faire se peut leurs contacts, car ils pourraient faire preuve de distance, d’incertitude et même de rigidité à l’égard des autres.
Enfin, toute prise de décision sous une telle conjoncture est fortement déconseillée. Car leur vision ne sera absolument pas objective et ils pourraient poser des actions qu’ils regretteraient par la suite, ou pire, retourner vers une relation passée, devenue toxique.
Attention également à l’altération du sens du jugement. Ces natifs seront tentés par la recherche de relations chimériques, éphémères et sans issue, qui ne serviront qu’à combler momentanément un vide. Tout en croyant qu’un avenir sera possible avec les personnes rencontrées, ce qui provoquerait à terme de fortes désillusions.

En conclusion, oui, cette conjoncture ne sera pas forcément facile à vivre pour un certain nombre. Mais les astres en ont décidé ainsi. Les seules choses que nous puissions faire pour limiter ses effets, c’est tout simplement de ne pas se laisser aller aux ressentis, de comprendre que cela passera et qu’il faut simplement patienter quatre jours, et surtout de ne rien croire de ce que nous penserons, puisque nous ne serons absolument pas objectifs.