logo horoscope.fr
Notre civilisation n'apprécie guère les araignées, ressenties généralement comme négatives, contrairement à bien d'autres populations qui les considèrent comme extrêmement bénéfiques. Cet animal, qui tisse de manière consciencieuse et méthodique sa toile, prend la forme du soleil qui distille ses rayons comme l'araignée ses fils.
L'araignée fut longtemps comparée à « une mauvaise mère », de par ce côté exclusif qu'elle témoigne envers son enfant en l'emprisonnant dans sa toile, qu'elle étouffe pour assouvir son égoïsme. Elle fait également figure, dans les rêves des hommes, d'une « femme fatale », la veuve noire, en tant que femme ensorcelante, envoûtante et destructrice.
Elle peut représenter notre côté narcissique, égocentrique à tel point que nous sommes repliés sur nous-mêmes comme une araignée dans sa toile.
Attention, la couleur de son corps joue un rôle important et déterminant dans l'interprétation du rêve. Évidemment, s'il s'agit d'une araignée noire, gare aux trahisons. A l'inverse, si elle est blanche, c'est un signe de pureté, de recherches mystiques. La couleur rouge dirigera le rêveur dans le domaine des sentiments, de la passion.
Ne voir que sa toile dans un rêve indique que nous sommes observés, que l'on guette une erreur de notre part.
Par contre, si nous sommes enroulés dans une toile d'araignée, cela peut signifier que nous sommes protégés.
Voir une araignée au plafond nous conseille d'être prudents.
Tuer une araignée apporte la victoire sur autrui et sur les ennuis, et présage que nous serons maîtres de la situation.

Et vous, avez-vous peur des araignées ?

C. de Verly