20
juillet
Madame Soleil, un nom prédestiné

Qui n’a jamais entendu parler de Madame Soleil ? Certainement les moins de vingt ans. Pour tous les autres, aucune excuse n’est recevable, puisque Madame Soleil a véritablement popularisé l’astrologie sur les ondes françaises.
Germaine Soleil, qui avait un nom prédestiné, est certainement la voyante la plus médiatique du XXe siècle (son nom est même passé dans le langage courant) !
Elle commença sa carrière au plus bas niveau avant de connaître la célébrité. Dès son plus jeune âge, elle fut initiée par son père à l’observation des astres. Dans la petite roulotte de sa tante, diseuse de bonne aventure, elle parcourait les foires et les fêtes. C’est à partir de ce moment-là qu’elle commença à acquérir une grande renommée.

Un beau jour, alors qu’elle avait installé sa roulotte rue Faubourg Poissonnière à Paris, elle reçu un client quelque peu différent des autres : Lucien Morisse, directeur d’Europe 1. « Cet inconnu, aux grands yeux perçants, m’a longuement écouté parler, devait-elle confier un peu plus tard à des journalistes, pour me dire ensuite : Le nom que tu portes ne t’a pas été donné par hasard. Les dons que tu as reçus ne sont pas pour toi seule. Tu vas bientôt te faire entendre par des milliers de gens ».
C’était en septembre 1971. Un mois plus tard, Mme Soleil entrait à Europe 1. Très vite, ce fut un succès incroyable.
Utilisant son vrai nom, elle officia de 1971 à sa mort sur Europe 1. 

Sur les ondes, elle répondait en direct aux questions des auditeurs concernant leur avenir et le standard de la radio était régulièrement saturé.
On l'a vit également souvent à la télévision (dans les émissions de Dorothée, par exemple).
Elle tenait également les pages "Horoscope" de France Dimanche, et son cabinet privé ne désemplissait pas.
Les plus grands noms du spectacle et de la politique allaient même la consulter. Sa renommée était telle, que Georges Pompidou, le président de la république de l’époque, interrogé lors d’une conférence de presse sur un problème d’avenir, répondit avec humour à un journaliste : « Je ne suis pas madame Soleil ! »
Elle est décédée à l'âge de 83 ans en 1996 et a été inhumée à Levallois-Perret.

E. B.
Et vous, quels souvenirs avez-vous de Madame Soleil ?

commentaires (0)

laisser un commentaire



* Champs obligatoires


Rss Suivez le fil RSS du blog
Rss ok