• Poser une question gratuite à un médium
  • Nos voyants vous rappellent
  • Tchater avec nos voyants
22 avril 2021

La plus ancienne pluie d’étoiles filantes : les lyrides

Si vous observez le ciel entre le 16 et le 30 avril, vous pourrez assister à un ballet d’étoiles filantes avec une apogée dans la nuit du 21 au 22 avril avec environ 18 météores par heure. Ce sont les lyrides. Elles sont parmi les plus anciennes pluies d’étoiles filantes puisque les Chinois les mentionnaient déjà en 687 avant notre ère, soit il y a 2600 ans.

Pluies d’étoiles filantes des lyrides

Cet essaim tient son nom de la constellation de la Lyre bien qu’il se décale progressivement dans la constellation d’Hercule. Il provient de la comète Thatcher du nom de son découvreur. Chaque année, la Terre traverse l’orbite de cette comète qui laisse s’échapper, sur son passage, ces milliers de fragments qui s’enflamment dans l’atmosphère terrestre, provoquant ce magnifique spectacle.

Le mythe d’Orphée…

Dans la mythologie, la Lyre céleste fut découverte par Hermès messager des dieux. Plus tard, elle fut en possession d’Orphée, musicien qui pouvait charmer les serpents et autres bêtes fauves par ses mélodies, et qui se rendit aux enfers chercher sa bien-aimée Eurydice. Il ne put la ramener, car il

faillit à son serment de ne pas se retourner en quittant le royaume d’Hadès.

…toujours d’actualité

D’un point de vue astrologique, cette légende fait écho à ce qui se produira au moment du pic des lyrides. Vega, étoile principale de la Lyre, se trouve dans le signe du Capricorne et se trouvera en trigone avec Mercure (nom latin du dieu grec Hermès) et Vénus planète des arts dans le signe du Taureau. Tout se passera comme si ces deux planètes venaient en aide à cette étoile fixe et cette constellation liée à la musique, l’art, la poésie. Nous devrions ressentir ces influences dans le sens où nous aurons besoin de réenchanter nos vies, y mettre de la beauté et du lyrisme. Nous aurons, autour de cette date encore plus besoin de musique et de relations sociales. Toutefois, comme Orphée ne devait pas se retourner, nous devrons prendre conscience que nous nous dirigeons vers un Nouveau Monde, de nouveaux paradigmes et que nous devons, pour évoluer sereinement, savoir couper ce qui nous enchaîne à l’ancien.