logo horoscope.fr
Essentiel pour notre bien-être et notre équilibre, le rêve est le croisement de notre conscient et de notre inconscient. Le rêve est en quelque sorte un « agent de renseignements » sur notre état psychologique et physiologique.
Contrairement à Sigmund Freud, auteur du livre « L'interprétation du rêve » publié en 1900, qui considérait que les rêves étaient des désirs refoulés, des fantasmes enfouis au tréfonds de notre âme, Carl Gustave Jung, lui, considérait que le rêve devait être pris pour ce qu'il était. « Je doute que nous devions admettre que le rêve soit autre chose que ce qu'il parait être », précisait-il.
Qui, lors de son existence, n'a pas entendu l'expression : « La nuit porte conseil » !
Le rêve, produit de l'inconscient le plus profond qui cherche à se dévoiler, ne se comprend qu'à travers l'effort de l'âme à être reconnue. Celui-ci n'a d'autre but que d'améliorer notre connaissance de nous-même par la découverte de nouvelles facettes de notre personnalité, par la compréhension de nos émotions et de nos agissements. Ainsi il nous emmène à la découverte de nouvelles façons d'être, de faire, d'avoir. De même, il nous permet d'utiliser des ressources intérieures que nous ne soupçonnions pas ou, tout simplement, de nous avertir ou prévenir sur l'avenir. La mémoire du rêve est une source inaltérable qui n'a de cesse d'emmagasiner une multitude de détails, même les plus insignifiants, susceptibles de les faire réapparaître au moment opportun.

Quel rêve pour quelle situation ?

Les exemples de rêves sont innombrables. Il existe plusieurs types de rêves avec, pour chacun, un rôle déterminant. Plusieurs classifications ont été recensées et diffèrent d'une source à une autre.
Les rêves récurrents reviennent de façon régulière à différentes périodes de la vie. Ils nous signalent nos faiblesses qu'il faut impérativement améliorer.
Les rêves télépathiques mettent en communion la pensée et les sentiments entre différentes personnes.
Les rêves visionnaires nous transportent dans ce qu'appelait H. Corbin « le monde imaginal ». Il ne s'agit pas de présage mais de vision. Ces rêves dits « prémonitoires » indiquent au rêveur ce qu'il va lui arriver.
Les cauchemars sont une forme tourmentée du rêve. Ils peuvent démontrer un état de troubles nerveux, bien souvent dû à une santé fragile ou à la fatigue générale. Mais, ils peuvent, certaines fois, prévenir la personne, de manière claire et pertinente, de l'importance du message, bon ou mauvais, qu'il essaie de faire passer.
Le somnambulisme agit avec un mécanisme similaire au rêve. Son principe fait que la personne guidée par la voix de son inconscient lui dicte sa conduite. La plupart du temps, la personne déambule droite, les yeux ouverts et le regard fixe, évitant ainsi les obstacles et retournant se coucher une fois son parcours achevé. Au réveil, le somnambule ne se souvient de rien.

Les rêves et leurs symboles ?

Le rêve utilise des codes, des symboles issus d'archétypes universels qui appartiennent à l'inconscient collectif. Son analyse  est une des principales techniques d'exploration du moi profond. C'est à la fois « une activité de pensée et un accomplissement de souhait ».
Si nous rêvons de grossesse, cela ne veut pas forcément prédire une naissance prochaine. Cela pourrait signifier, par exemple, la naissance d'un nouveau projet encore à l'état d'embryon. De même, rêver de mort n'est pas toujours synonyme de rêve maléfique, bien au contraire, car mourir c'est également renaître. Il annonce la fin d'un cycle vers un nouveau départ. La vie n'est qu'une suite de morts et de renaissances
Quand on comprend que le rêve est un message, qui nous est personnellement destiné et dont il faut se soucier, il est d'autant plus facile de s'en souvenir. Il est important d'analyser nos rêves, les uns à la suite des autres, en les écrivant dans les moindres détails afin de mieux en cerner l'évolution constante.
Quelques méthodes subsistent pour nous permettre de provoquer l'action du rêve entre autres,  la relaxation ou la méditation.
Notre subconscient vient nous parler au travers de symboles, il devient primordial pour notre épanouissement de pouvoir les comprendre. Quelle source inaltérable de connaissances sur nous-mêmes et sur l'humanité pourrions-nous mettre en avant, si nous pouvions toujours nous en souvenir et les interpréter.
Le rêve étant « la voie royale menant à la connaissance de l'inconscient ».

Et vous, êtes-vous à l'écoute de votre subconscient ? Que vous dit-il ?

C. de Verly

Retrouvez dans les semaines à venir des explications de symboles, comme la signification des dents ou du serpent, dans l'interprétation des rêves.