logo horoscope.fr
Les couleurs jouent un rôle essentiel sur notre mental et notre psychisme. Il est facile de remarquer que notre tenue dépend souvent de notre humeur du jour. Les jours où nous sommes gais, nous sommes plus enclins à porter des couleurs claires, vives. A l'inverse, dans nos mauvais jours, nous portons plus facilement du noir, des couleurs sombres. De la même façon, nous portons une attention toute particulière à la couleur de nos tapisseries, de nos peintures.
Par l'intermédiaire de nos rêves, les couleurs nous éclairent sur l'état de notre inconscient, de notre psychisme et peuvent nous donner des indications quant à une situation, un événement présent ou futur. Par exemple, rêver de la couleur orange signifie qu'il faut avoir confiance en l'avenir, qu'il n'y a aucune inquiétude à avoir.
  • Le bleu : la mer, le ciel. C'est une couleur rafraîchissante, reliée à l'esprit, à l'infini. Elle apporte la paix, la sérénité et peut être associée à l'hiver.
  • Le vert : souvent associé à l'espérance, le vert fait référence à la réalisation et l'action. C'est la couleur du printemps, le renouveau après l'hiver.
  • Le rouge : la couleur par excellence de l'action, la combativité, le feu, mais aussi l'amour passionné. Dans son côté négatif, elle évoque, le sang et donc la violence, la haine.
  • Le jaune : couleur de la chaleur. Le moral n'est-il pas meilleur à la vue du soleil ? Ainsi, cette couleur évoque le rayonnement, l'intelligence, l'intuition.
  • L'orange : cette couleur aspire confiance en soi, richesse spirituelle ou matérielle, joie.
  • Le blanc : il est signe de pureté, de victoire et de triomphe.
  • Le noir : il évoque l'absence de lumière, de vie. Il s'agit de notre côté sombre. C'est une couleur de renoncement, de chagrin. Après l'ombre vient la lumière.

Mais, n'oublions pas toutes les autres couleurs qui, elles aussi, revêtent une grande importance.                

Et vous, voyez-vous la vie en rose ?

C. de Verly

 

Suite de notre série la semaine prochaine...