logo horoscope.fr

C'est ce vendredi 24 janvier 2014 que se produira le trigone Mercure/Mars. Mercure sera alors à 20° du Verseau et Mars à 20° de la Balance. Cette position très positive sépare les deux astres de 120° et nous apportera très probablement un regain de prises de positions sociales et d'humanisme.

Mercure en Verseau est une configuration garante d'un esprit inventif pour tout ce qui a trait au bien-être de l'humain et de ses conditions d'existence, provoquant en nous l'envie de nous engager pour des causes qui font avancer notre société. Dans ce cas, Mercure est toujours prêt à nous inspirer des idées originales et qui n'ont jamais été exploitées précédemment. Pour les mettre en place, tous les obstacles se présentant seront balayés d'un revers de la main.

Mars en Balance nous invite à nous regrouper, nous réunir pour une même cause. Il y a un besoin d'accords, de concorde pour avancer main dans la main vers un même but. Le tout avec douceur, même si les décisions prises restent fermes.

L'aspect Mercure/Mars nous apportera sans doute une prise de conscience pour le mieux-être de nos congénères. Il est probable que certaines associations ou fondations élaborent de nouveaux plans, que des accords gouvernementaux soient signés en faveur des plus démunis. Les instigateurs de ces projets négocieront calmement et paisiblement, avec beaucoup d'éloquence, mais seront rigoureusement inflexibles sur leurs demandes.

Sur le plan international, des tentatives de paix dans certains pays instables pourraient être à l'ordre du jour. Malheureusement, la conjonction Vénus/Pluton en Capricorne, opposée à Jupiter en Cancer, risque d'en retarder l'issue.

À titre plus individuel, nous aurons toutes et tous un grand besoin de voir notre entourage heureux de vivre et, sans doute, mettrons-nous en place tout ce qui est en notre pouvoir pour qu'il en soit ainsi, même si ce sont les signes d'air qui seront plus particulièrement concernés (Gémeaux, Balance, Verseau). Des prises de conscience et d'énormes élans de générosité et de partage seront dans la tête et dans le coeur de beaucoup d'entre nous, pour le plus grand bien de tous.