logo horoscope.fr
C'est arrivé dimanche dernier, 1er août, quand le Soleil est entré dans une violente éruption. Pas de quoi s'affoler pour autant puisque la seule conséquence à ce phénomène a été l'apparition d'aurores boréales, visibles depuis le Nord de l'Europe, dans la nuit de mardi à mercredi.
En clair, l'éruption solaire a brisé de grandes plaques de plasma entraînant ainsi un torrent de particules solaires ionisées en direction de notre planète. Mais freinée par le champ magnétique, une grande partie de ces protons et électrons n'est pas arrivée jusqu'à nous. Les seuls qui ont réussi à pénétrer l'atmosphère terrestre ont alors provoqué quelques aurores polaires et ionisés le ciel pour la plus grande joie des spectateurs.
La fin du monde ? Certainement pas, seuls quelques satellites ont pu être endommagés, tout comme quelques réseaux de communication et d'énergie aux quatre coins du globe.
A noter que le dernier tsunami solaire avait lieu en février 2009, mais que d'autres se préparent.