• Poser une question gratuite à un médium
  • Nos voyants vous rappellent
  • Tchater avec nos voyants
21 mars 2016

Conjonction Soleil/Mercure en Bélier

Le 24 mars 2016, le Soleil et Mercure formeront une conjonction exacte en Bélier. Cela fera déjà quelques jours que ses vibrations se feront sentir. Plus précisément, depuis l’arrivée du Soleil dans ce signe le 20 mars 2016. Cette influence ne durera pas très longtemps… Raison de plus pour profiter de ses bienfaits et tordre le cou à la fatalité !

 Des idées à foison

Ce sera le moment de concrétiser vos projets. Cependant, sous l’impulsion du Bélier, vous devrez faire preuve de constance. Vous foncerez, mais vous aurez tendance à vous décourager, si vos idées ne rencontrent pas l’enthousiasme que vous imaginerez atteindre. Ce sera le défi que vous proposera Mercure. Cette planète qui régit le signe des Gémeaux aura tendance à la superficialité et à vous faire manquer de belles opportunités qui se présenteront à vous. En vous appuyant sur son autre dominante, à savoir le signe de la Vierge, en misant sur la précision et l’analyse, vous serez à même de prendre un bel envol.

Une nervosité accrue

Alors que vous aurez envie d’aller de l’avant, vous douterez de vos capacités. Cette configuration démarrera sous les auspices de la Lune en Balance opposée à Mercure et au carré de Pluton. Concrètement, le ciel vous invitera à rechercher ce qui vous bloquera dans vos modes de fonctionnements et à entreprendre une analyse à ce sujet afin de ne plus reproduire les schémas négatifs du passé. En mode survolté, vous aurez tendance à sauter très vite aux conclusions.

De la diplomatie

Le Bélier a horreur du fatalisme, de rester les bras croisés et de subir les évènements. Cela ne sera pas une raison pour faire des leçons de morale à votre entourage. Mais cela restera soumis aux conditions de ne pas provoquer les autres dans un duel verbal qui ne ferait que vous replonger dans des situations obsolètes de votre passé. La conjonction Mercure/Soleil en Bélier sera généreuse avec vous à la condition que vous le soyez envers votre entourage et envers vous-même.