• Poser une question gratuite à un médium
  • Nos voyants vous rappellent
  • Tchater avec nos voyants
10 mai 2022

Connaissez-vous vraiment les effets de Mercure rétrograde ?

À partir du 11 mai 2022, Mercure deviendra rétrograde, c’est à dire qu’elle semblera reculer dans le ciel et non plus avancer. Ce phénomène s’explique par une différence de vitesse entre l’astre concerné et la Terre qui, dès lors le dépasse, donnant l’illusion optique que cet astre recule. Elle redeviendra directe le 4 juin 2022. 

Saturation mentale et confusion

Pendant cette rétrogradation, Mercure, dans son signe de maîtrise des Gémeaux, pourra avoir pour effet de nous faire plus ou moins tourner en bourrique. C’est ainsi que nous pourrions soudainement nous retrouver avec de multiples choses à faire, une ribambelle de personnes à contacter, ou encore des déplacements en tout genre qui nous paraîtront pas toujours indispensables. De même, nous aurons tendance à saturer notre cerveau de pensées aussi contradictoires que confuses qui altèreront notre discernement. Les signes mutables : Gémeaux, Vierge, Sagittaire et Poissons seront les plus touchés par ce fait.

Au niveau mondial, nous pourrions assister au même genre de confusion dans les médias, chez les hommes de lettres, et les échanges commerciaux, les transports pourraient se trouver quelque peu perturbés.

Un retour de l’optimisme…

Bonne nouvelle, le 20 mai, Mercure entrera en sextile à Jupiter, elle même en Bélier depuis le 11. Cet aspect nous incitera à la prise de décision nette et tranchée même si cela doit comporter quelques risques. L’influence jupitérienne nous transmettra son optimisme et sa foi en une providence, une étoile qui guide nos pas et nous protège. Attention toutefois de ne pas voir trop grand et de ne pas perdre le sens des réalités.

… et des obstacles à surmonter

 À partir du 23, Mercure retournera dans le signe fixe du Taureau ce qui pourrait avoir pour effet d’opposer une certaine inertie au bouillonnement d’idées produit par Mercure. Nous aurons alors le sentiment que l’on nous met des bâtons dans les roues, que les personnes que l’on côtoie sont trop terre à terre, trop « pantouflardes » pour adhérer à nos idées ou pour faire changer les choses. La question financière pourra également être un obstacle non négligeable. Toutefois, le sextile de Mercure à Mars en Poissons le 24, puis son trigone à Pluton en Capricorne le 25 viendront à la rescousse en nous incitant à nourrir la part la plus spirituelle de notre être. Nous nous sentirons portés à plus de compassion et d’empathie envers les autres et notamment ceux qui souffrent ou sont dans la misère. Nous serons davantage disposés à sortir de notre coquille pour aller nos semblables, communiquer, partager et faire tomber les barrières sociales. Ce sera particulièrement le cas pour les natifs du Taureau et du Capricorne qui seront amenés à relativiser l’importance de l’argent, de la situation sociale au profit des valeurs d’amitié et d’amour. À l’inverse, les Poissons prendront davantage conscience de la nécessité de s’ancrer dans le réel et ses exigences afin de donner consistance à leurs idéaux.

Des défis économiques et sociaux à relever

Sur le plan mondial, la rétrogradation de Mercure en Taureau pourrait provoquer un ralentissement des activités commerciales et financières au niveau international et par suite une augmentation générale des prix. Pour pallier à cela, c’est tout le système économique qui sera plus ou moins forcé de changer en profondeur. Une meilleure répartition des richesses sera également indispensable pour que l’économie puisse continuer à fonctionner. C’est là le sens du sextile de Mars et du trigone de Pluton à Mercure. Pour le thème de la France, cette configuration impacte la maison II (les finances du pays) où se trouve Mercure, maître des maisons III (le commerce, le transport) et VI (le monde du travail), ainsi que les maisons I (le pays en lui-même, le pouvoir) où se trouve Mars et XI (les projets ou propositions du gouvernement) où se trouve Pluton, maître de la maison VIII (les crises financières). Il est donc fort possible, en cette période de fin mai, que le gouvernement propose des mesures d’aide aux Français pour soutenir leur pouvoir d’achat et maintenir une certaine accessibilité du carburant indispensable pour beaucoup de travailleurs.