• Poser une question gratuite à un médium
  • Nos voyants vous rappellent
  • Tchater avec nos voyants
19 juin 2020

Le solstice de l’été 2020

Le solstice d’été aura lieu cette année, le 20 juin 2020 à 23 h 20 heure de Paris et son étude astro peut nous permettre de découvrir les grandes tendances astrales qui se dessineront pour les trois mois à venir soit jusqu’à l’équinoxe d’automne le 22 septembre.

 

Les bouleversements de ce solstice

 La première chose qui apparaît à nos yeux, à l’examen de cette carte du ciel, est la double conjonction Pluton-Jupiter en Capricorne. Celle-ci sera exacte le 30 juin 2020. Pluton représente les bouleversements profonds, la transformation, tout ce qui doit mourir pour renaître tandis que Jupiter renvoie, au niveau personnel, à nos aspirations personnelles et spirituelles, à notre désir de profiter de la vie, de la nature. Tout un chacun pourrait se retrouver face à des changements au niveau de son mode de vie et de pensée. Cet aspect, dont les premiers effets se sont fait sentir dès la mi-mars, arrivera à son paroxysme à la date précitée. Cette carte du ciel étant établie pour la latitude de Paris, nous voyons que pour la France, elle tombe dans la maison XII, qui est celle des épreuves, mais aussi de l’isolement et de la maladie. Nous pouvons en déduire que cela sera lié au contexte de l’épidémie de Covid 19 qui a frappé le pays et du confinement qui a suivi. Jupiter étant lié au monde de la finance, à la prospérité, son accointance avec Pluton sera porteuse de remises en question et de crise dans le domaine économique à l’échelle mondiale.

L’éveil des consciences

La bonne nouvelle est que l’effet de cet aspect disparaîtra aux alentours du 21 juillet 2020 apportant une certaine accalmie, un certain relâchement même si cela restera relatif, car la nouvelle Lune du 20 juillet, en opposition à Saturne et Pluton, pourrait encore porter quelques traces de restrictions, notamment financière jusqu’à la mi-août. Entre temps, Mars, qui était entré en conjonction avec Neptune le 13 juin, s’est détaché de cet aspect le 18, deux jours avant le solstice. Ainsi les effets provoqués par cette conjonction : crise pétrolière, flou au niveau boursier et crise sanitaire vont s’estomper. Cette conjonction, qui aura eu le mérite d’éveiller ou réveiller en nous plus de compassion, plus d’attrait pour les choses simples et naturelles aura semé des graines positives pour le futur. Bien sûr, quelques difficultés subsisteront lors de la traversée, par Mars, du signe du signe Bélier dans la maison II (les finances d’un pays) de ce thème.

Un été sous le signe de la simplicité

Ainsi, le 8 juillet, le carré de Mars à Mercure pourrait mettre en lumière des difficultés que pourrait rencontrer le secteur du tourisme suite à la crise. Les carrés Jupiter-Mars du 4 août, de Pluton-Mars le 13 août, de Saturne-Mars le 24 août pourraient provoquer encore quelques remous au niveau des places boursières et économiques et une certaine austérité qui nous amènera sans doute à revoir quelque peu à la baisse nos projets de vacances. Nous partirons sans doute moins loin et moins longtemps, en évitant de trop dépenser. Ceci dit, les effets de Mars seront quelque peu adoucis par son sextile à Vénus, en juillet, qui ravivera l’envie de se déplacer, d’échanger et de communiquer, et son trigone au Soleil et Mercure, les 16 et 17 août, qui donnera un coup de boost au secteur du divertissement et du tourisme. Les français pourraient alors profiter massivement du soleil et de l’été.