• Poser une question gratuite à un médium
  • Nos voyants vous rappellent
  • Tchater avec nos voyants
23 février 2020

L’énergie positive de la Nouvelle Lune en Poissons

Comme pour chaque Nouvelle Lune, nous aurons l’occasion de remettre les compteurs à zéro et de repartir sur des énergies neuves. Ce 23 février, la Lune et le Soleil seront conjoints à 4°29 du Poisson. Ce signe est le 12e du zodiaque et correspond à la fin de l’hiver : il est dit mutable ! Signe d’eau, influencé par Neptune, Jupiter et Vénus, le Poissons est fragile, sensible, rêveur et mystérieux. Il représente l’eau de l’océan profond et infini. Il est naturellement inspiré, impressionnable, mystique et spirituel. Doué du sens du sacrifice, il aime l’absolu, l’abandon de soi et l’illimité, surtout en amour. Son intuition, comme son flair sont légendaires. Plein de compassion, il est réceptif à la souffrance qui l’entoure et c’est avec beaucoup de générosité qu’il se dévoue. Il a tendance à manquer de réalisme et à fuir la réalité quand elle l’ennuie. Il a parfois du génie et on le retrouve souvent dans la recherche, la musique ou la thérapie.

Cette Nouvelle Lune plantera le décor pour les mois qui viennent

En effet, nous verrons se créer le carré entre Saturne et Uranus qui sera actif plusieurs mois et devrait illustrer le combat des forces de progrès contre celles plus conservatrices. Uranus en Taureau aspire à des réformes, surtout écologiques, tandis que Saturne essayera de conserver le statuquo des vieilles institutions qui ne veulent rien changer. Comme Pluton se rapproche de Saturne, on peut d’ores et déjà parler de « destruction » des vieux systèmes. Le changement doit avoir lieu pour la collectivité, ou c’est bel et bien une révolution qui se mettra en marche.

L’ambiance autour de cette Nouvelle Lune

Uranus, soutient cette Nouvelle Lune en lui donnant son enthousiasme et son désir de renouveau. Mars, également très bien situé, donnera du courage et l’envie d’agir pour construire des choses concrètes. Finalement, il y a beaucoup de bonnes choses à attendre de cette lunaison.

Mercure restera rétrograde jusqu’au 10 mars et il faudra s’attendre à des perturbations dans les communications et les transports. Possibles grèves ou mouvements sociaux. La foule sera déterminée, soutenue et inspirée. Se sentant légitime et parfois n’ayant plus rien à perdre, elle pourrait lancer des blocus sur les voies de transports, domaine de Mercure.

Attention aux excès !

D’un point de vue personnel, il faudra se méfier de Vénus en signe Bélier qui formera des aspects difficiles avec Jupiter et Pluton. Il y aura de la passion, mal maitrisée, des désirs impérieux et des excès sensuels qui pourraient être préjudiciables. Trop instinctive, cette Vénus se lancera dans les aventures sans trop réfléchir aux conséquences de ses actions. La jalousie, la paresse et la dépendance affective seront très présentes durant les jours qui viennent. Certains tomberont amoureux en pensant que c’est une rencontre prédestinée et n’hésiteront pas à rompre avec une ancienne histoire pour vivre la nouvelle. Attention, car la désillusion suivra le désenchantement, d’autant plus que début mars, Vénus rencontrera Uranus. Mal reliée à Saturne, elle prédisposera aux coups de foudre assortis de frustrations affectives : même dans ce domaine, beaucoup devront grandir et murir pour arrêter de projeter leurs désirs inassouvis sur des relations vouées à l’échec.

N.B : Mars sera conjoint au Nœud Sud et pourrait apporter pendant quelques jours, un fond de violence et d’agressivité mal contrôlée. Il faudra se méfier de l’impulsivité et de réactions archaïques inappropriées : la violence est loin de résoudre les problèmes !