• Poser une question gratuite à un médium
  • Nos voyants vous rappellent
  • Tchater avec nos voyants
24 mai 2021

Préparez-vous à la rétrogradation de Saturne !

À partir du 24 mai 2021, Saturne en Verseau deviendra rétrograde, c’est-à-dire que dans son mouvement apparent depuis la Terre, elle semblera reculer dans le zodiaque. Cette rétrogradation prendra fin le 12 octobre 2021.

Un événement astrologique important

Durant ces quatre mois et demi, nous serons comme forcés de revoir nos projets, nos aspirations qui rencontreront des obstacles imprévus. De même, nous nous sentirons comme limités dans notre liberté d’agir, de penser et nos relations sociales, amicales deviendront plus distantes et décevantes. Tout ceci pourrait bien correspondre à un climat général de recul sur les libertés publiques et à une tendance de plus en plus grande à l’isolement humain et professionnel. Certains droits acquis, certaines avancées en termes de droit, d’égalité, de tolérance pourraient bien être remis en cause. Lorsque l’on observe cette rétrogradation, deux périodes nous apparaissent plus particulièrement.

Un été entre insoumission et désir irrépressible de vivre

La première de ces périodes s’étendra de mi-juin à début août et sera certainement la plus mouvementée. Elle sera inaugurée par un nouveau carré à Uranus en Taureau le 14 juin (le précédent avait eu lieu le 17 février). Malgré le discours ambiant qui nous invitera à la retenue, la discipline collective, il nous sera très difficile de tenir en place. Nous serons animés d’une grande soif de profiter des plaisirs de la vie que ce soit ceux de la table, mais aussi de l’amour, de la nature. Nous pourrions alors adopter un comportement de plus en plus rebelle aux normes imposées. Paradoxalement, nous pourrions davantage nous accrocher à des principes culturels et comportementaux anciens face à des changements de paradigmes sociétaux qui généreront une certaine angoisse face à l’avenir. Il se produira ensuite une série d’opposition :  de Mars le 1er juillet, de Vénus le 7 juillet, Mercure le 1er août et enfin le soleil le 2, tous ces astres transitant dans le signe du Lion signe en relation avec les loisirs, les vacances et autres divertissements. Autant dire, constatant ces dernières, qu’il sera très difficile, voire impossible d’interdire ou de restreindre nos congés d’été tant sera grand et incontrôlable notre besoin de soleil de grand air et de vie sociale. Cela sera d’autant plus vrai pour les natifs des signes fixes Verseau, Taureaux en tête, suivis des Lions et Scorpions. Bien que tous les signes seront plus ou moins affectés, ce sont ces derniers qui réagiront avec le plus d’intensité. Au niveau mondial, le carré Saturne-Uranus pourrait correspondre à une récession économique suivie de réformes dans le domaine bancaire, via la technologie numérique, qui seront plutôt impopulaires notamment en France. En effet, si l’on étudie le thème de la Vème république, Saturne se trouve dans la maison XI (les grands projets, mais aussi les groupements de citoyens) et Uranus dans la maison I (l’âme, la personnalité d’un pays) en Taureau, signe conservateur.

Vers un automne plus apaisé

La seconde période, qui s’étendra jusqu’au 12 octobre, sera celle d’une certaine détente, surtout à la suite de plusieurs trigones à Saturne et, plus particulièrement ceux de Vénus, le 23 août et de Mercure le 5 septembre. Le signe de la Balance où se situeront ces astres nous invitera à plus de tempérance dans nos comportements et nos modes de pensée. Nous parviendrons davantage à prendre du recul sur les choses, à moins laisser notre impulsivité influencer nos actes. Ce temps sera propice à la reprise de relations sociales et amoureuses harmonieuses et plus satisfaisantes. Les Verseau récolteront particulièrement les fruits de ces trigones. Ils seront plus apaisés, plus enclins au dialogue. Les Balances élargiront leurs conceptions de l’amour, de l’éducation et feront preuve d’une plus grande souplesse dans ces domaines. Les Sagittaires et Gémeaux bénéficieront également pleinement de ces influences astrales. Dans le monde et en France en particulier, un dialogue plus serein et constructif s’établira entre les gouvernements et les populations suite aux oppositions qui auront émergé en juillet. Les États tiendront davantage compte des besoins et aspirations du peuple et lui accorderont davantage de liberté et de pouvoir d’action démocratique.