logo horoscope.fr

Attention à la conjonction Vénus-Saturne        

Saturne n'a pas grand-chose à voir avec les affaires sentimentales. Quand Vénus vient se coller à cette planète, il s'agit de frustration, de déboires sentimentaux ou encore d'une impression de solitude qui est mal vécue. Aujourd'hui, cet aspect dans le signe du Scorpion met en garde contre l'amour revanchard qui engendrerait des rapports de force avec ses proches.

Cependant, la Lune de passage en Lion apportera du dynamisme et de l'originalité dans le quotidien avec l'envie de donner le meilleur de soi même dans ses projets de vie. Particulièrement bienveillante et généreuse, elle proposera des rencontres inattendues et très agréables, qui ouvriront des horizons différents et enrichissants.

De la joie avec la conjonction Lune-Jupiter      

Dès demain, la conjonction Lune/Jupiter en Lion est un gage de bonne humeur et d'un désir de ne voir que le bon côté de la vie. Par contre, son carré au Soleil engendrera un optimisme trop exagéré qui incitera à prendre des risques mal calculés. L'envie de profiter des bons moments de l'existence s'accordera mal avec des tâches laborieuses.

La Lune en Vierge de samedi, c'est le besoin de rationaliser, de contrôler, de savoir où l'on va. Mais cette journée risque de ne pas être si évidente que cela, car, de par son opposition à Neptune, le flou, les questions sans réponses seront légion. Si les prises de décisions sont reportées, il faudra en profiter pour s'occuper de soi ou de sa maison.

Fin de la rétrogradation de Neptune

Dès dimanche 16 novembre 2014, Neptune reprendra sa marche directe dans le signe des Poissons. Cette planète nous convie à garder les pieds sur terre et la tête sur les épaules, à composer avec les lois physiques et terrestres, mais aussi avec le « facteur humain » surtout si nous avons tendance à nous laisser « embobiner » ou « embarquer » dans des situations un peu abusives ou de dépendance.

Et vous, comment avez-vou vécu votre semaine ? Les planètes ont-elles été favorables avec vous ?