logo horoscope.fr

La rhabdomancie? Un nom bien étrange, peu commun, à l'orthographe complexe, mais qui finalement est connu de tous, ou presque. Parce qu'en réalité la rhabdomancie est l'autre nom de la radiesthésie, la divination au moyen de baguettes, pratiquée par les sourciers. Et là tout le monde s'exclame « Mais oui, bien sûr ».
Car en réalité, le mot rhabdomancie provient du grec « rhabdos » qui signifie bâton, et de « manteaia », divination.
Dans l'Antiquité, les autorités utilisaient cette pratique divinatoire pour trouver la cachette ou suivre la trace des criminels et des voleurs en cavale.
La baguette était à l'époque identifiée comme l'accessoire principal d'un individu pouvant réaliser des prodiges. Certains associent certains faits mythologiques ou bibliques à la rhabdomancie. C'est le cas de la transformation des compagnons d'Ulysse en pourceaux par Circé avec une baguette ou encore Moïse qui fit jaillir une source des rochers avec une branche.

Trouver, par n'importe quel moyen, mais trouver

Le but de cette divination consiste à découvrir, muni d'une baguette de coudrier, des sources d'eaux souterraines, des minerais, des trésors cachés, des objets perdus, à l'instar de la radiesthésie ou la sourcellerie. Les rhabdomanciens tiennent par les deux bouts la baguette, qui se met à vibrer à proximité de l'objet de la quête.
Aujourd'hui, bon nombre de rhabdomanciens ou de radiesthésistes proposent leur service à la police dans des enquêtes sur la disparition de personnes. Une technique de recherche encore très souvent méprisée par les instances policières, mais qui pourrait se révéler efficace. Dernièrement, quelques radiesthésistes s'étaient portés volontaire pour faire avancer l'enquête sur la disparition de la petite Maddy au Portugal.

E. B.