logo horoscope.fr
Voilà quelques semaines que la Tunisie vit une crise majeure et sans précédent. Suite à l'augmentation du prix des denrées, le fort taux de chômage et l'immolation d'un jeune diplômé qui ne trouvait pas de travail, voilà que les Tunisiens ont soudainement réagi. De manifestations réprimées en révoltes, la situation s'est vite dégradée. Le président Ben Ali a quitté soudainement le pays le 14 janvier, le gouvernement a été remanié, un couvre-feu a été instauré. Comment expliquer astrologiquement parlant un tel soulèvement ? Comment va évoluer la situation politique de la Tunisie dans le courant de l'année ? C'est ce que nous avons demandé à Samsara, notre astrologue. Réponse éclairée par les astres.

Un climat de heurts et de révoltes

Évoquons tout d'abord le climat astral de la période allant de fin d'année 2010 à la mi-janvier 2011. La Tunisie, si l'on considère son «  année de naissance », soit la date de la proclamation de son indépendance (le 20 mars 1956), subit en ce moment les effets du carré de Saturne à Pluton et de Pluton au Soleil et à Mercure. Pluton qui fait ressortir tout ce qui été caché précédemment, Saturne représentant l'ordre établi, et Mercure, mal configuré, qui fait rejaillir un manque en communication et une certaine incompréhension entre les gens.
La triple opposition de Saturne avec Mercure, Soleil et Uranus la « révolutionnaire » provoque elle des mésententes, des heurts, des révoltes. Des tensions, apparues dès le mois d'octobre,  qui sont très vives, notamment sur les mois de janvier et mars.

Le 14 janvier, propice à la fuite

Courant janvier, c'est la journée du 14 qui nous intéresse plus particulièrement, jour où le président Ben Ali, contraint à l'exil, s'est enfui de Tunisie. On constate que ce jour était marqué par un carré de Mercure, très mal configuré, au Noeud Lunaire et à Uranus, conjoint à Jupiter, ce qui prédisait un éclatement du système en place. La Lune carrée au Milieu du Ciel (Maison 10), en Verseau, visait principalement la sphère politique. D'autant qu'à 14 heures, l'ascendant Gémeaux prenait toute son ampleur, représentant une fuite devant la situation, face aux responsabilités politiques. Un ciel astral en parfaite adéquation avec la fuite de Ben Ali.

Petites projections sur l'année

Une chose est sûre : la crise que traverse la Tunisie n'est malheureusement pas prête de s'amoindrir sur le premier semestre 2011, aux vus des aspects astraux qui gouvernent le ciel tunisien.
Pluton se retrouve pour un bon moment carré avec Uranus, propice aux révoltes, et Jupiter, qui représente tout ce qui a été instauré jusque là, les moeurs et la loi. D'autant que les oppositions restent sévères pendant toute cette période.
Premièrement, le Soleil, Lilith et Uranus se trouvent opposés à la Lune. On parle d'incompatibilité et d'incompréhension entre les hommes et les femmes, des peurs qui resurgissent de l'inconscient avec la position de Lilith.
Deuxièmement, l'opposition de Saturne avec Uranus, Jupiter et Mercure se poursuit. L'ancien système est remis en cause, voire saboté, mais le renouveau tant attendu se fait encore attendre. On constate toujours des problèmes dans la communication, avec des ruptures de lien, de contact.
Sur le mois de juin, la situation se dégrade encore un peu. Les nombreux carrés, Pluton à Saturne, à Lilith et à Uranus, le tout opposé au Soleil et à Mercure, prédit une grande désorganisation du système et une totale incohérence à tous les niveaux. Saturne, toujours opposé à Uranus et à Lilith, qui plus est en Bélier, annonce une recrudescence de la violence. Seule planète bien configurée : Jupiter, trigone à Pluton, sextile à Neptune, Mercure et au Soleil, qui adoucit les consciences, avec une volonté de changer les esprits et les structures pour aller vers du mieux, avec des lois plus justes.

Sur la voie de l'apaisement sur le deuxième semestre

Dès le mois d'août, on constate une légère amélioration, due notamment aux bons aspects de Jupiter, trigone à Pluton. On peut évoquer une conciliation et de bonnes intentions dans ce que l'on veut mettre en place, grâce aux belles énergies du sextile de Jupiter à Mars.  Cependant, la triple opposition entre Neptune, Soleil et Vénus représente toujours quelques mésententes qui ne sont pas simples à gérer. D'autant que l'opposition entre Mars et Pluton, quoiqu'éphémère, peut déclencher de la violence, de façon isolée.
A partir d'octobre, avec le carré d'Uranus à Pluton, une certaine prise de conscience sera réelle, entraînant avec elle les changements en profondeur que cela suscite. Une certaine harmonie sera retrouvée, grâce au trigone du Soleil et de Saturne à Neptune, et au sextile de Mars au Soleil et à Saturne, qui insufflera une bonne énergie créatrice, de façon à faire avancer les choses.
Sur la fin de l'année, avec Jupiter opposé à Saturne, quelques heurts entre le nouvel ordre social établi et les anciennes valeurs seront à prévoir. Mais en s'appuyant sur l'énergie d'Uranus carré au Soleil, les choses évolueront plus positivement. Un retour au calme est certain, l'harmonie commence à être retrouvée.

E. B.