logo horoscope.fr
Le Sénégal ouvrira le bal d'une année 2012 mondiale « très présidentielle ». Les élections qui se dérouleront le 26 février 2012 nous offrent un réel suspens. En effet, deux candidats se démarquent : le président actuel, Abdoulaye Wade, 85 ans et le célèbre chanteur Youssou N'Dour, pour l'instant écarté de la présidence pour invalidation de sa candidature.

Qu'espère le Sénégal ?

Les élections ont lieu le 26 février 2012...  Un jour 6 dans une année universelle 5 : c'est d'un changement réel dont rêvera le Sénégal ! Le pays sera demandeur de changements pour rassembler les différentes sensibilités du pays... On recherchera un chef d'État pour unir le pays.

Le Sénégal va-t-il choisir le renouveau ou la continuité ?

Abdoulaye Wade est dit-on, féru de numérologie : il ne choisirait pas les dates de ces actions au hasard... Commençons donc par lui. Il est né en année personnelle 3 : il sera donc capable de se présenter sous son meilleur jour avec des idées brillantes et innovantes, tout en étant bien entouré. Sa campagne pourra s'axer sur sa capacité à apporter du changement alors que pourtant, il est à la présidence depuis 2000 ! Avec un mois de février en 5 : jusqu'au bout il sera un candidat dangereux, et pourra surprendre ses adversaires !

Youssou N'Dour est né en année personnelle 7. Si le Conseil constitutionnel sénégalais décide finalement de valider sa candidature, il s'attachera probablement à proposer une image de respect sous toutes ses formes : de la démocratie, de ses adversaires, de ses concitoyens... Il voudra proposer au pays des réformes profondes. Avec un mois de février en 9, il pourrait bien comprendre, en dernière minute, qu'il doive utiliser son image d'homme célèbre, preuve de sa réussite personnelle comme de celle de son pays. Car il ne faut pas oublier qu'avec un chemin de vie en 8, Youssou N'Dour est doté de qualités de réalisation qui lui permettent d'être un homme d'affaires efficace.

Voilà donc le portrait d'une campagne surprenante

Quoi de plus normal dans une année universelle 5, qui sera pleine de rebondissements ! Face à un Sénégal qui recherche un leader rassembleur (jour de l'élection en 6), l'attractivité des promesses de Wade pourrait bien ne pas faire mouche, même s'il veut donner l'illusion du possible changement... Attention, il serait alors capable dans une situation de défaite, de chercher à contester le scrutin, avec un jour personnel en 4 au 26 février, il pourra être en effet très scrupuleux sur le déroulement de l'élection.

Quant à Youssou N'Dour, il aura de fortes chances de gagner cette campagne, à condition qu'il arrive juridiquement à s'y présenter. Il aura alors l'occasion de montrer son leadership naturel : de quoi gagner la confiance du pays pour le rassembler !

La numérologie, une aide précieuse en politique : qu'en pensez-vous ?