logo horoscope.fr
Le feng shui est un art chinois millénaire qui a pour but d'harmoniser l'énergie appelé chi ou ki d'un lieu de manière à favoriser la santé, le bien être et la prospérité.
Interview d'Agnès Dumanget, formatrice en feng shui et auteur du livre « Vivre votre feng shui au quotidien » .


Sur quoi se base le concept de feng shui ?

La pratique du feng shui est fondée sur le concept du yin et du yang. C'est l'utilisation de la décoration pour favoriser le bien-être dans les intérieurs et les espaces, par le biais des éléments de décoration, des couleurs, des matières, ou encore des plantes.
Toutes les couleurs sont utilisées, même si certaines sont préférées à d'autres. En règle générale, on évite le bleu qui donne une connotation d'isolement.
De la même façon, presque toutes les plantes peuvent être utilisées, excepté celles qui sont blessantes comme les yuccas, les cactus et les bonzaï (qui représentent la non croissance).
Pratiquer le feng shui chez soi amène un état de bien être dans sa maison, d'une harmonie visuelle et d'une harmonie au niveau des énergies.

A quand remonte sa pratique ?

Historiquement, le feng shui été inventé il y a plus de 5000 ans en Chine. Mais, sous les différents régimes qu'a connu la Chine, notamment communiste, le feng shui a eu tendance à être mis à mal, ce qui l'a contraint à s'exiler, notamment au Viêt-NAm, à Shanghai, à Singapour et en Malaisie.
Au fil du temps, le feng shui s'est développé un peu partout dans le monde pour arriver en Occident il y a une cinquantaine d'années, à commencer par les Etats-Unis, puis progressivement en Europe.

Y a t-il beaucoup d'adeptes de feng shui en France ?

Leur nombre est en constante augmentation. Bon nombre de personnes commencent à comprendre que favoriser un intérieur fait partie d'un cadre de vie bénéfique et de plus en plus d'entreprises font appel au feng shui pour harmoniser leurs bureaux. C'est le cas notamment au Crédit Lyonnais, Jardiland, Sephora, British Airways, ou encore Orange.
Quelques hommes politiques sont également des adeptes de cette pratique, comme Tony Blair, Bill Clinton et Jacques Santini.

Mais en quoi un aménagement feng shui peut favoriser les affaires ?

Dans les entreprises, favoriser le feng shui permet de diminuer le stress de employés, donc de diminuer l'absentéisme et ainsi favoriser un meilleur rendement. Autrement dit, quand on est moins stressé, qu'on sent bien dans sa société, on travaille beaucoup mieux. Le feng shui procède d'une meilleure circulation des énergies, comme on le ferait dans un art martial, ou en acupuncture.

Justement, peut-on parler d'un lien avec la théorie zen ?

Il n'y a pas de rapport direct puisque cette dernière vient du Japon et non pas de Chine. Ceci dit, le feng shui va favoriser cet état de détente, d'harmonie et donc de zénitude.
Comme dans toutes les philosophies asiatiques, on a des similitudes entre les deux concepts, notamment dans l'utilisation du yin et du yang et dans la circulation des énergies.

C'est cette énergie qui est appelée « chi »...

Le « chi », ou « ki », c'est l'énergie vitale. Cette énergie traverse toute chose, tout être humain, toute plante ou tout habitat. Elle doit circuler de manière harmonieuse et si l'aménagement n'est pas correcte le chi va se heurter ou ne va pas circuler correctement dans l'habitat, il peut même s'arrêter ou aller trop vite.
Le but du feng shui est donc d'apprendre à maîtriser cette énergie, à la guider, et à la rendre fluide et vigoureuse, de manière à favoriser une énergie vitale partout dans l'habitat et par conséquent en faire bénéficier les habitants.

Propos recueillis par Emilie Bedos

Alors, êtes-vous convaincu par la déco feng shui ?