logo horoscope.fr

Nous passerons bientôt, les 23 et 30 mars prochains, devant les urnes pour élire l'homme politique qui reste le plus sympathique aux yeux des Français : notre Maire ! Les grandes villes françaises, comme les petites, connaîtront des batailles, parfois fratricides, parfois bon enfant. Les joies de la vie locale seront au premier plan, même si, bien sûr, les résultats seront scrutés à la loupe pour dégager des tendances au niveau national ! Découvrons ce que le ciel peut nous apprendre sur le climat de ces prochaines élections de façon générale.

Durant la période électorale, le Soleil sera confortablement logé en Bélier, signe de feu, combatif et impulsif, une énergie solaire très active pour l'affrontement politique. L'astre solaire sera carré à Jupiter, et conjoint à Uranus, ce qui, combiné, pourrait permettre de dégager le portrait des candidats les plus à même de séduire les électeurs. Les hommes trop statiques, les poids lourds de la politique n'auront pas toujours la tâche facile, surtout s'ils se présentent avec assurance et agressivité !  Les figures plus originales, adaptables, mais non farfelues, attireront sans doute de façon marquée l'attention des électeurs ! Le besoin de nouveaux projets, accompagnés de compétences, de réalisme et d'habileté (avec notamment un Mars en Balance), sera à la tête des attentes des votants. En bref, l'excès et la tradition du notable devront laisser la place aux idées nouvelles et à la volonté de faire évoluer les choses sur le terrain.

Dans les prochains jours, retrouvez nos pronostics astrologiques des 10 villes les plus peuplées.

Dès vendredi, zoom astro sur la campagne électorale à Paris et Marseille.