logo horoscope.fr
Planète rapide, Mercure est dite rétrograde quand, par une illusion d'optique, elle semble aller à reculons dans le ciel. Mercure rétrograde tous les ans trois fois ; ainsi, du 3 août au 28 août, la planète ailée part en marche arrière en Vierge et termine son périple en Lion.
Les périodes de rétrogradation de Mercure ne sont pas idéales pour démarrer un nouveau projet ou programmer un voyage au long cours. Les rendez-vous ont toutes les chances d'être annulés et les pannes vont se multiplier si vous comptez traverser la France à cette époque, que ce soit en auto ou à vélo. L'époque est plus propice à des vacances pépères non loin de chez soi, à la routine et au repos.
Par contre, ce Mercure en Vierge encourage la finition de projets déjà en cours ou en voie d'aboutir. Il est aussi propice aux rangements et à la planification de la rentrée. Si vous comptez trier les affaires de la maison de vacances de feue votre grand-mère ou organiser un vide grenier, c'est l'époque idéale.
En Vierge, Mercure est dignifié, il n'aura pas l'impact déstabilisant de sa dernière rétrogradation en Bélier. Néanmoins, mieux vaut reporter une opération chirurgicale, si elle n'est pas urgente, car sous ces auspices, vous risquez des complications et une guérison qui traîne en longueur.
Dans la vie de couple, cette position de Mercure favorise des rapports plus froids. Là encore, mieux vaut ne pas réagir et attendre la rentrée pour réactiver la flamme amoureuse. Pour les couples de fraîche date, attention aux malentendus qui, non dissipés, peuvent mener les amoureux dans une impasse.
Cette rétrogradation mercurienne est favorable aux Gémeaux et Sagittaire qui sauront se détendre sans se poser de questions et aux Vierge qui feront preuve de dynamisme en vacances. Elle sera plus délicate pour les Bélier trop impatients, les Lion qui rongeront leur frein loin du bureau et les Balance qui auront tendance à ruminer sur le passé. Tous les autres signes ne seront que faiblement affectés par ce Mercure en sens inverse. Il s'agit finalement d'une rétrogradation plutôt sympathique à une période de l'année où il ne se passe de toute façon pas grand-chose...