logo horoscope.fr
Du plus loin que remonte la pratique divinatoire, les décideurs politiques et chefs d'état ont toujours eu recours à l'ésotérisme pour y voir plus clair, pour les conforter dans leurs décisions. Déjà dans l'Antiquité grecque et romaine, les chefs de guerre consultaient les oracles pour connaître le bon déroulement de la bataille.
Au fil des ans, ces consultations « politico-médiumniques » ont perduré et nombreux sont les chefs d'État qui ont fait appel, régulièrement ou non, aux dons d'un astrologue ou d'un voyant. Ainsi de véritables tandems ont vu le jour : Nostradamus et Catherine de Médicis, Napoléon III et le mage Edmond Billaudot, Aristide Briand et Madame Fraya ou encore François Mitterrand et Elisabeth Teissier.

De Gaulle, Mitterrand ou Royal


Dans la France contemporaine, Aristide Briand, Clémenceau, Jaurès ou Poincaré ont fréquemment consulté des voyants ou des astrologues.
Le Général de Gaulle, lui-même, aurait interrogé à maintes reprises Regulus, de son vrai nom Maurice Vasset. Pendant 20 ans, cet ésotériste, ancien soldat, musicien et astrologue attitré du Général, l'aurait conseillé dans ses choix et dans ses décisions.
Après Madame Soleil, c'est à l'astrologue Elisabeth Tessier que François Mitterrand demanda des conseils. « Dites-moi comment je vais et comment va la France ? ». C'est par cette question rituelle que François Mitterrand accueillait son astrologue lors de ses entretiens réguliers à l'Élysée. De ces consultations présidentielles, aurait même couru la rumeur d'une liaison intime entre le président et l'astrologue.
Son successeur Jacques Chirac aurait lui aussi consulté des voyants et astro.
André Santini, député des Hauts de Seine et maire d'Issy-les-Moulineaux, est un grand fana des astres. Outre les horoscopes qu'il lit tous les matins, il n'hésite pas à faire appel à un astrologue. « J'aime avoir la confirmation que mon intuition est la bonne, nos décisions sont d'abord rationnelles, je vais donc chercher confirmation dans l'irrationnel », aurait-il répondu lors d'une interview au Magazine Historia.
Dernière en date, Ségolène Royal, qui s'est dernièrement montrée à New York en compagnie de Meredith Duquesne, astrologue française qui officie aux Etats-Unis. Astrologue mais aussi amie de l'ancienne candidate à la présidence, Meredith Duquesne serait membre de Désir d'Avenir aux USA

De l'autre côté de l'Atlantique

 

Des politiciens français accros à l'astrologie, c'est sûr. Mais ils ne sont pas les seuls. Outre-atlantique, les consultations « politico-médiumniques » sont également monnaie courante.
L'astrologue Meredith Duquesne, proche de Ségolène Royal et conseillère de Nicolas Sarkozy, aurait aussi été appelée par une conseillère d'Hillary Clinton lors de la précédente campagne présidentielle. Après avoir offert la carte du ciel à la candidate, l'astrologue aurait fourni quelques prédictions.
Auparavant, c'est Ronald Reagan, président de 1981 à 1989, qui se serait fait conseiller par une astro californienne, Joan Quigley, mais aussi par Joyce Jillson.
Sans oublier Richard Nixon qui rencontrait occasionnellement la fameuse Jeanne Dixon, rendue célèbre pour sa prédiction de 1956 « Un Président Démocrate élu en 1960 mourra pendant ses fonctions présidentielles ».

Et vous, que pensez-vous de ces politiques qui consultent des voyants ou astro ???

E. B.

Pour consulter vous aussi nos voyants et astrologues, cliquez ici.