logo horoscope.fr

Ce 3 mars, la planète Saturne entamera une course rétrograde dans le signe du Scorpion où elle séjourne actuellement. Autrement dit, elle reculera jusqu'au 21 juillet, date à laquelle elle recommencera à avancer. Les effets de ce mouvement seront différents selon les signes dont nous sommes natifs.

Depuis octobre 2012, la planète Saturne est en Scorpion, où elle séjournera jusqu'au 24 décembre 2014, forçant les natifs à faire un grand nettoyage dans leur existence et à se débarrasser de ce qui les empêche d'avancer. Il en va de même pour les natifs Taureau, Lion et Verseau. Ce grand ménage de printemps est obligatoire s'ils veulent ensuite aller de l'avant et faire entrer de la nouveauté dans leur vie.

Durant cette période de rétrogradation, Saturne va effectuer un contrôle pour s'assurer qu'ils ont bien compris le message et qu'ils acceptent de laisser derrière eux ce qui ne leur sert plus.
Si tel est le cas, ils pourront alors poursuivre leur progression vers une nouvelle existence qui s'offre à eux.
Dans le cas contraire, il y a des chances pour que certaines situations délicates vécues ces derniers mois se présentent à nouveau. Jusqu'à ce qu'ils retiennent les leçons et qu'ils se débarrassent une bonne fois pour toutes de cette vieille peau qui les encombre, tel un serpent qui mue. En fait, les astres vont leur offrir une nouvelle chance de faire ce travail indispensable.

En revanche, les natifs Cancer, Vierge, Capricorne et Poissons auront toutes les bonnes raisons de se réjouir de cette rétrogradation. Saturne va leur offrir la possibilité d'enraciner de manière très solide ce qu'ils construisent actuellement. Ils pourront alors peaufiner leurs actions dans les moindres détails, de façon à ce que cela fonctionne et pour longtemps. Par la même occasion, ils se structureront et recevront un grand regain de maturité.

Sur un plan collectif, il faut s'attendre à ce que notre civilisation récolte les fruits de ce qu'elle a semé ces deux dernières années. Que ce soit en positif ou en négatif. Elle aura l'occasion de comprendre les actions qu'il faut poursuivre et celles qui doivent cesser. Mais dans un cas comme dans l'autre, les conséquences apparaîtront au grand jour.