logo horoscope.fr
La crise aurait-elle pu être prévue, anticipée ? Combien de temps durera-t-elle ? Y a-t-il des comparatifs possibles, au niveau astrologique, entre les différentes crises économiques ou institutionnelles que nous avons connues depuis plus de 400 ans ? C'est à toutes ces questions que tente de répondre Jean-François Richard, auteur du livre « La crise vue par l'astrologie », paru aux éditions Trajectoires.
Certes, bon nombre d'astrologues se sont déjà prononcés sur la question, mais quelles sont leurs méthodes d'analyses prédictives ? Sur quoi se basent-ils pour étayer leurs prévisions ? Pour Jean-François Richard, la réponse est claire. Il y a des repères historiques indiscutables qui permettent de poser des règles valables pour toutes les crises antérieures. Scientifique ? Quasiment, car selon lui, même si l'astrologie n'est pas une science parfaite, elle peut tout de même ériger des règles sur lesquelles se fier.
Économiste et historien de formation, Jean-François Richard est journaliste depuis 30 ans dans le milieu financier et directeur de Bourse Anticipations, une lettre boursière de prévisions astrologiques sur Internet. Rencontre et explications avec Jean-François Richard...

Dans quelle mesure cette crise pouvait être prévue ?

J.-F. R. : Le constat est très simple : la crise actuelle tire son origine de l'opposition Saturne/Neptune, dangereuse pour les marchés, qui a eu lieu entre 2006 et 2008. Alliée à une restriction de la consommation des ménages, à l'envolée du prix du pétrole et des prix agricoles et alimentaires, à l'émergence des contestations sociales et politiques, la crise ne pouvait être évitée et pouvait même être anticipée. D'autant que cette opposition Saturne/Neptune a été immédiatement suivie par l'opposition Saturne/Uranus, qui a eu pour effet d'amplifier la crise, comme ce fut le cas lors des faillites bancaires de 1920 et de 1873.
Ainsi, en utilisant ma méthode de comparaison historique, on constate que de telles configurations astrales se sont opérées quelques temps avant d'autres crises économiques antérieures, comme juste avant le premier choc pétrolier de 1973. Rien d'étonnant d'ailleurs quand on note la récurrence de cette opposition Saturne/Neptune environ tous les 35 ans.
Plus préoccupés par les cours du marché que par la position des planètes, les économistes n'ont ainsi pas prévu l'ampleur de la crise. Un constat qu'il faudra peut-être prendre en considération d'ici une trentaine d'années, afin d'éviter une nouvelle attaque du système capitaliste.

Quand prévoyez-vous, astrologiquement parlant, une éventuelle sortie de crise ?

J.-F. R. : Jusqu'en 2012, on peut noter un rétablissement partiel, mais pas total, de la situation économique, grâce aux nombreux plans de relance, notamment ceux lancés par Barack Obama. D'un point de vue astrologique, ces plans seront soutenus par la relation positive entre Neptune et Uranus qui favorise considérablement la consommation des ménages. Ainsi, la croissance repart, mais de façon un peu bancale. Mais l'endettement va vite devenir insurmontable et, dès 2012, avec un carré Uranus/Pluton, la reprise sera ébranlée. Deux astres qui sont réputés pour favoriser les déficits, la montée de l'extrême droite et l'instabilité des marchés.
Après ces années de crise et de reprise, on peut affirmer que vers 2020, une grande respiration générale se fera ressentir.

Qu'avons-nous à prévoir d'autres dans les semaines et mois à venir ?

J.-F. R. : L'événement majeur se situera sur l'été, avec deux oppositions Saturne/Uranus et Saturne/Pluton, qui engendreront une crise internationale, mais cette fois-ci au niveau politique dans la zone du Proche-Orient.
Un mélange de mauvaises relations planétaires, entre Jupiter, Uranus, Saturne et Pluton, pourrait alors provoquer un cocktail détonant, avec une implication du militaire, un risque d'attentat terroriste (dépendant du cycle Saturne/Pluton), et des problèmes de financement de certains états importants, comme c'est déjà le cas depuis novembre à Dubaï, en Islande, en Grèce ou au Royaume-Uni.

Une véritable étude explicative, pédagogique et instructive, tant d'un point de vue astrologique, qu'économique, politique et historique. D'autant que l'auteur ne s'arrête pas à ces quelques prévisions. Présidentielle 2012, nouveaux chocs économiques, conflits politiques futurs, toujours en se basant sur des règles fixées par les configurations astrales passées.

L'ouvrage « La crise vue par l'astrologie – Combien de temps durera-t-elle », de Jean-François Richard est paru aux éditions Trajectoire.


Propos recueillis par Emilie Bedos

Une analyse prédictive de la situation politique française sera à lire prochainement sur notre site horoscope.fr, Rubrique A la Une !